en

Historique

Historique

EBC est une entreprise familiale fondée en 1968 par Fernand Houle et son frère Germain. Leurs valeurs fondamentales étaient le travail bien fait, le respect et l’intégrité. Des valeurs que la présidente actuelle, Marie-Claude Houle, perpétue avec fierté. Depuis son arrivée à la tête de l’entreprise, en 1999, le chiffre d’affaires est passé de 100 à plus de 800 millions de dollars, ce qui place EBC parmi les deux plus grandes compagnies de construction au Québec. Notre équipe compte 1 500 employés et huit bureaux : Québec, Montréal, Brossard, Val-d’Or, Ottawa, Mississauga, Timmins et Vancouver.

En près de 50 ans d’existence, EBC a contribué à plus de 700 projets totalisant près de 15 milliards de dollars. De Terre-Neuve-et-Labrador à la Colombie-Britannique, en passant par l’Ontario, le Nouveau-Brunswick, le Manitoba et l’international, les donneurs d’ouvrage apprécient le professionnalisme d’EBC et l’importance que nous accordons au respect des budgets et des échéanciers. Cette rigueur s’applique à tous nos projets, qu’il s’agisse de construction en bâtiment, génie civil, terrassement, travaux miniers, travaux maritimes, transport d’énergie, projets éoliens.

Voici quelques moments marquants de l'histoire d’EBC : 

Un premier contrat majeur

En 1968, Fernand Houle et son frère Germain fondent Entreprises Bon Conseil, dont le nom sera plus tard simplifié en EBC. À cette époque, l’équipe œuvre surtout dans la construction de bâtiments institutionnels. Leur premier gros contrat est l’agrandissement de l’Académie de Québec, ancêtre du Cégep de Sainte-Foy.

Diversification

Rapidement, EBC élargit son champ d’action en construisant aussi des ponts, des tunnels et des viaducs. Son premier contrat de génie civil est imposant : construire les piliers de l’échangeur du pont de Québec. Le succès est tel que la décision est prise d’ajouter d’autres spécialités, comme les travaux de terrassement : routes, aqueducs, égouts… EBC se distingue ainsi de ses concurrents, qui se limitent pour la plupart à la construction de bâtiments.

En 1984, GLR se joint au groupe EBC. Cette compagnie est spécialisée dans les lignes de transport d’énergie. Son principal client est Hydro-Québec. Au début des années 80, les contrats affluent et EBC décide d’ajuster sa structure en établissant trois divisions distinctes : Bâtiment, Génie civil et Terrassement. Cette nouvelle organisation permet de réaliser plus efficacement tant les petits projets spécialisés que les mandats d’envergure exigeant la participation de plusieurs divisions. Aujourd’hui encore, notre équipe gère les chantiers de 500 000 $ avec la même rigueur que ceux de plusieurs centaines de millions de dollars.

Grands travaux hydroélectriques

À la fin des années 70, EBC décroche ses premiers contrats à la Baie-James, notamment dans le cadre des projets LG3 et Opinaca. En 1991, l’entreprise réalise un premier tunnel en forage et dynamitage dans le cadre de la construction de la galerie de dérivation LA-1, à la Baie-James. En 1991, EBC construit sa première centrale hydroélectrique : celle de Brisay, à la décharge du réservoir Caniapiscau, un mandat complexe dont la réussite marque un tournant pour l’entreprise. En 1995, c’est à elle qu’Hydro-Québec confiera la construction du barrage SM-3, en Côte-Nord, un projet de 192 millions de dolllars pour lequel EBC investira 20 millions de dollars en achat d’équipements.

La réputation d’EBC dépasse les frontières du Québec et, en 2008, la firme obtient un premier contrat au Manitoba : tous les travaux de génie civil et de terrassement de la Centrale Wuskwatim. Ce projet de 400 millions de dollars est réalisé pour le compte de Manitoba Hydro. En 2011, c’est au tour de Regional Power inc. de lui confier la construction de la Centrale hydroélectrique Long Lake dans le nord de la Colombie-Britannique, à la frontière de l’Alaska. Et en 2012, EBC obtient, avec des partenaires, un premier contrat à Muskrat Falls pour le projet Lower Churchill, au Labrador.

À ce jour, nous avons réalisé pour plus de trois milliards de dollars en contrats hydroélectriques. Cette expérience englobe une variété de projets, tels que des centrales hydroélectriques, barrages, tunnels et postes électriques, construits pour le compte d’Hydro-Québec, la Société d’énergie de la Baie-James, Algonquin Power et plusieurs promoteurs privés spécialisés en énergie.

À la conquête de la métropole

En 1990, EBC ouvre un bureau à Brossard pour être plus présente dans la grande région de Montréal. La stratégie fonctionne et mène à la construction de plusieurs projets d’envergure. En 2002, l’Agence métropolitaine de transport confie à EBC des travaux d’excavation et de bétonnage dans le cadre du prolongement du métro vers Laval. Ce projet nous vaut deux prix Armatura. En parallèle, EBC ajoute à ses services les travaux de construction sous-marine en acquérant l’entreprise Hydrotech Marine.

En 2010, c’est l’ouverture d’un nouveau bureau dans le Vieux-Montréal. L’entreprise peut ainsi se rapprocher de ses clients et partenaires d’affaires de la métropole. Parmi ceux-ci, les universités McGill et Concordia, l’Université de Sherbrooke, Sacresa, Le Groupe Maurice, la Société de transport de Montréal et bien d’autres.

Le succès de la division Bâtiment se poursuit depuis, avec l’obtention de contrats prestigieux dont, notamment, un contrat de 220 M$ au CHUM, la construction du Musée national des beaux-arts du Québec, un projet de ±60 millions de dollars, l’aménagement de bureaux de la Tour Deloitte à Montréal, et l’agrandissement de la Galerie d’art d’Ottawa, un projet de 80 millions de dollars qui inclura des étages d’hôtel et de condominiums.

Énergies renouvelables

Joueur incontournable dans le secteur des énergies vertes, telles les éoliennes, depuis 2006, EBC continue de se démarquer et d’assurer sa présence et son leadership dans cette sphère d’activité.  En février 2013, EBC décroche son plus important contrat éolien, soit celui de Rivière-du-Moulin situé près de la Réserve faunique des Laurentides, un parc de 175 éoliennes. EBC figure comme un des plus grands constructeurs de parcs éoliens au Canada, avec plus de 2 000 MW complétés ou en cours de réalisation.

Développement minier

En 2010, Cliffs Natural Resources confie à EBC un important contrat de travaux miniers dans le cadre de la construction de la mine du lac Bloom, à Fermont. Cette expérience la positionne avantageusement pour les travaux du Plan Nord. Toujours en 2010, l’entreprise consolide son expertise en acquérant l’entreprise Don Bourgeois et fils, aujourd’hui EBC Mines. Spécialisée en excavation minière souterraine depuis 1979, cette équipe intervient partout en Amérique du Nord. Une solide expertise dont peuvent maintenant profiter les clients d’EBC!

Grands projets en vue

Depuis 1968, EBC a acquis une solide expertise dans un large éventail de domaines. Et cette diversification se poursuit! Au niveau du Génie civil et Terrassement, EBC décroche, en 2013 et 2014, trois nouveaux projets de centrales hydroélectriques en Colombie-Britannique, et ouvre un bureau à Vancouver, afin d’offrir un meilleur suivi du marché de cette province. De plus, en 2014, EBC crée une filiale à Timmins en Ontario, Northec Construction inc. dans le but de développer le marché du Nord de l’Ontario, notamment dans le secteur des infrastructures et des mines.

Enfin, en 2015, EBC est fière d’annoncer qu’elle fait partie de l’équipe gagnante pour la construction du futur pont Champlain, avec SNC-Lavalin, Flatiron et Dragados, un projet de 2,2 milliards de dollars. Ce succès est possible parce que nous pouvons compter sur une équipe extrêmement compétente, bilingue et mobile. C’est grâce au savoir-faire et à la détermination de ses 1 500 employés qu’en 2017 seulement, EBC a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 800 millions de dollars de travaux, répartis à la grandeur du Canada. Et le meilleur reste à venir! EBC a un carnet de commandes pour plus de 1 milliard de dollars de travaux à réaliser. Vous avez envie de relever ces défis? Consultez la section Carrières!