Étude de cas
Partager le projet

Complexe des sciences du campus MIL

  • Montréal, Québec
  • Université de Montréal

Érigé sur le site de l’ancienne gare de triage d’Outremont, le Complexe des sciences du campus MIL de l’Université de Montréal (UdeM) assurera la revitalisation urbaine d’une zone industrielle morcelée et rétablira les liens entre les diverses communautés. Résultat d’une planification importante, ce complexe encouragera les échanges entre les citoyens, les entreprises et la communauté étudiante et scientifique. L’UdeM se dote ainsi d’installations à la fine pointe de la technologie et solidifie sa réputation de pôle scientifique de calibre international.

L’équipe EBC est fière de contribuer à la réalisation de ce projet d’envergure et d’une importance capitale pour l’UdeM.

2016 present

Construire virtuellement avant de lancer les travaux

  • Dès la conception du projet, l’équipe EBC a recouru au processus de modélisation des données du bâtiment, couramment appelé BIM pour Building Information Modeling. Ce processus novateur se poursuit d’ailleurs à toutes les étapes de la construction. Le BIM est une méthode de travail collaborative autour d’une maquette 3D centrale, qui engendre de nombreuses modifications dans les habitudes de travail de chaque intervenant prenant part à un projet de construction et qui façonne de nouvelles relations entre eux. L’utilisation du BIM — et la représentation virtuelle de ce qui doit être construit dans le cadre du projet — a permis à EBC de construire, de tester et d’analyser le Complexe des sciences avant même de donner le premier coup de pelle.

Exploiter le processus BIM à son maximum

Grâce au BIM et aux vastes possibilités qu’il offre, l’équipe EBC est en mesure mieux que jamais d’effectuer un contrôle efficace et serré de la planification des travaux, de gérer les quantités et d’assurer une coordination fine de l’ensemble des composantes du bâtiment avec ses sous-traitants. De plus, les outils reliés au BIM nous permettent d’assurer une diffusion uniforme de l’information entre les intervenants. Cette communication améliore la coordination entre chaque discipline, minimise les changements, augmente la productivité des équipes et permet de recourir à des outils d’optimisation et d’analyse du coût global des travaux. Le projet du Complexe des sciences du campus MIL est le premier octroyé dans le cadre d’un appel d’offres en mode traditionnel intégrant le BIM.

Réaliser un projet colossal et porteur d’avenir

Le bâtiment d’environ 60 000 m2 est composé de deux volumes distincts, reliés entre eux par la bibliothèque. Élément central du projet, cette dernière est flanquée de deux cours intérieures paysagées et de l’agora, point de rencontre par excellence pour les usagers. Le bâtiment abritera un stationnement souterrain d’une centaine de cases.

Le pavillon des sciences, réparti sur six étages, est situé à l’est et regroupe les laboratoires d’enseignement et de recherche, les bureaux des professeurs et des chercheurs, des cafés étudiants, une animalerie ainsi que l’administration des quatre départements : Chimie, Physique, Biologie et Géographie. Le hall d’accueil se présente comme un espace autour duquel s’organisent diverses activités.

Le pavillon d’enseignement de quatre étages est situé à l’ouest et abrite, quant à lui, la bibliothèque, les salles de cours, les services alimentaires, plusieurs amphithéâtres et les locaux desservant la Direction des immeubles et les opérations ainsi que des espaces étudiants.

Faits saillants

  • Certification LEED-NC Or visée
  • Complexité d’un chantier en milieu urbain
  • Échéancier très serré
  • Localisation du projet au-dessus d’un tunnel de métro reliant les stations Outremont et Acadie, sur la ligne bleue
  • Travaux à proximité et au-dessus des voies ferrées du Canadien Pacifique
  • Très grande variété dans la typologie des laboratoires de recherches et d’enseignement
  • Salles et systèmes mécaniques complexes
  • Grand nombre de hottes chimiques
  • Conception et construction de nombreuses salles blanches